Présentation

Une démarche commune

 

Suite à l’arrêt des missions d’assistance technique des services de la DDAF/DDT, douze Syndicats de l’Ouest du département se sont fédérés en 2010 pour se doter de leur propre compétence technique, en rationnalisant le coût et en adoptant une démarche commune : le Pôle Technique Intersyndical de l’Eau.

 

  • AIN SURAN REVERMONT
  • AIN VEYLE REVERMONT
  • BASSE REYSSOUZE
  • BRESSE REVERMONT
  • DOMBES SAONE
  • JASSANS RIOTTIER
  • MONTMERLE ET ENVIRONS
  • MOYENNE REYSSOUZE
  • RENOM CHALARONNE
  • RENOM VEYLE
  • SAONE VEYLE
  • VEYLE CHALARONNE

 

 

 

 

 

 

carte-ain

 

Cette échelle totalise 152 communes et 80 000 abonnés à l’eau potable, soit presque 200 000 habitants.

 

Le Pôle Technique Intersyndical de l’Eau n’est pas une entité supplémentaire ou parallèle aux syndicats, mais une mutualisation de personnel et de moyens par convention.

 

Ce secteur de l’Ouest de l’Ain, avec ses diversités allant du Revermont à la Saône, de la Bresse à la Dombes, forme néanmoins un ensemble cohérent en termes administratifs et techniques. En effet, tous ces syndicats sont historiquement bâtis sur le même mode de fonctionnement, et dotés de la compétence complète sur le cycle de l’eau potable : production et distribution aux abonnés. Tous sont exploités sous la forme de la délégation de service par affermage.

 

Outre la mutualisation de moyens, la démarche du Pôle Technique Intersyndical de l’Eau a permis la mise en place de groupes de pilotage regroupant, une fois par trimestre, les 12 Présidents ou leur représentant. Les échanges qui en ressortent permettent de partager les retours d’expérience et de développer des projets communs.