La majorité des 13 communes adhérentes au syndicat des eaux Ain Veyle Revermont se situent en plaine, hormis Saint Martin du Mont. Cette uniformité géographique permet une exploitation relativement simple du réseau, et évite une multiplication des infrastructures en particulier pour ce qui concerne le nombre de réservoirs. En effet, malgré l’étendue du territoire, et de la longueur du réseau, le nombre de réservoirs nécessaire au bon fonctionnement est de 5 dont 2 principaux, les 3 autres ayant une capacité plus modeste. En outre, 4 surpresseurs permettent l’alimentation en eau de hameaux isolés ou situés sur de faibles hauteurs (ex hameau de la Magdeleine à Varambon).

 

  • un site de production et pompage principal  à Oussiat commune de Pont d’Ain.
  • un site de production de secours à Tossiat.
  • 1 réservoir à Druillat « Mont Margueron »d’une capacité de 1 000 m3
  • 1 réservoir à Tossiat « Bois des Seigneurs » d’une capacité de 2 000 m3
  • 1 réservoir à Saint Martin du Mont « la Croix des rues » d’une capacité de 400 m3
  • 1 réservoir à Saint Martin du Mont « la Corcollière » d’une capacité de 300 m3
  • 1 réservoir à Pont d’Ain « Oussiat » d’une capacité de 320 m3
  • 1 station de reprise à Saint Martin du Mont « la Croix des rues ».
  • 1 station de reprise à Tossiat « les Teppes ».
  • 1 surpresseur à Varambon « la Magdeleine ».
  • 2 surpresseurs à Châtenay « en Biard » et « les feuillées ».
  • 1 surpresseur à Saint Nizier le Désert « les Mouches ».

 

Présentation des ouvrages