Les sources de SALAVRE ont des débits variables selon les périodes de l’année. Elles donnent des eaux de qualité conforme, ainsi que l’attestent les suivis réguliers de la SOGEDO en interne, et de l’ARS en externe.

 

La ressource de Conflans, alimentant les achats au syndicat voisin Ain-Suran-Revermont, assure une eau de très bonne qualité, suivie au quotidien par le délégataire et faisant également l’objet d’un programme d’analyses réglementaires.

 

Des analyses bactériologiques et physicochimiques sont réalisées chaque année, avec des résultats conformes aux normes. (Consultez ici les bulletins d’analyse).

 

Si l’eau est un bien apporté par la nature, les infrastructures et services nécessaires à son captage et à la distribution 365 jours par an, ont bien un coût qui est payé par les usagers. La facture d’eau comporte plusieurs parts :

 

  • la part du syndicat qui sert au financement des travaux sur le réseau de distribution.
  • la part du délégataire qui couvre le coût d’exploitation du service (pompage, entretien des installations, services aux usagers).
  • les redevances de l’Agence de l’Eau : redevance de prélèvement, redevance de pollution.
  • la TVA encaissée par l’Etat.
  • Peuvent s’y ajouter les taxes d’assainissement déterminées au niveau communal et variables selon que les abonnés sont raccordés au réseau collectif, ou qu’ils relèvent de la taxe spécifique du SPANC.

 

Les tarifs sont révisés annuellement. Le coût de l’eau au quotidien, comparé aux autres services ou besoins de la vie courante, en fait le produit de première nécessité livré à domicile le moins coûteux !

 

La facturation de l’eau est effectuée deux fois par an par la société fermière SOGEDO. Pour cela, les relevés de compteurs sont effectués chaque année en septembre. La première facture d’avril est un acompte correspondant à la moitié de la consommation de l’année précédente. La seconde facture d’octobre prend en compte le relevé de compteur et inclut le solde de consommation sur un an.